Retour

« Materia Helvetica »

24.02.2022

«Materia Helvetica» –
une exposition sur l’utilisation des matières
premières minérales en Suisse

Exposition du 25 février au 3 août 2022 au Palais Fédéral à Berne

Pratiquement tous les matériaux de construction et les objets du quotidien produits ou utilisés de nos jours contiennent des matières premières minérales, c’est-à-dire des roches comme le sable, le gravier, le calcaire, la marne, l’argile, le sel et les pierres naturelles. Les matières premières minérales sont donc considérées, à juste titre, comme le fondement de la civilisation moderne. Bien que la Suisse soit riche en roches, l’approvisionnement du pays en matières premières minérales n’est pas garanti. L’exposition « Materia Helvetica » présente, au sein du Palais fédéral, le potentiel et les défis liés à l’utilisation des ressources locales en matières premières en Suisse.

Le Palais fédéral : lieu idéal pour l’exposition
L’extraction régionale de matières premières minérales s’inscrit dans une tradition séculaire en Suisse. Les différentes roches helvétiques ont également joué un rôle central lors de la construction du Palais fédéral. Au total, trente types de roches provenant de treize cantons différents ont été utilisés lors de la construction du bâtiment. Cela donne un bel aperçu des principaux types de roches présents dans le pays. Ceux-ci sont également emblématiques de la diversité et du fédéralisme de la Suisse et sont synonymes de durabilité, de force et de qualité. Le Palais fédéral reflète ainsi l’importance nationale de cette thématique et constitue donc le lieu idéal pour cette exposition.

La Suisse regorge de matières premières minérales
Notre société s’est construite sur des matières premières minérales telles que le gravier, le sable, le calcaire, la marne, l’argile, la roche dure, la pierre naturelle, le sel et le plâtre. Ces dernières constituent le fondement de nos infrastructures et servent de base pour la production de nombreux objets du quotidien. De vastes gisements de roches sont présents dans toutes les régions de la Suisse. Des trajets courts, des conditions d’exploitation respectueuses de l’environnement et des processus de recyclage ultramodernes représentent le contexte idéal pour approvisionner la Suisse en matières premières minérales de manière durable.

La sécurité de l’approvisionnement est menacée
Malgré ces facteurs encourageants, l’approvisionnement en matières premières minérales n’est pas assuré. En raison d’intérêts concurrents d’utilisation et de protection, il est de plus en plus difficile d’obtenir les permis d’exploitations nécessaires à l’extraction des matières premières. Ceci a entraîné une diminution du nombre de sites de production pendant les décennies passées. Pour certains matériaux, des pénuries d'approvisionnement risquent donc de se produire dans la décennie à venir – une dépendance aux importations n'est pas à exclure.

Une exposition pour engager le dialogue
L’exposition met en lumière les différents intérêts et défis liés à l’approvisionnement de la Suisse en matériaux indigènes. Elle vise à engager un dialogue qui tienne compte à la fois de la sécurité de l’approvisionnement, de la protection de l’environnement et du paysage ainsi que de la qualité de vie de la population, en  sensibilisant le public pour ces thèmes. Le but de la démarche est de contribuer à définir des objectifs communs et à trouver des solutions viables dans l’intérêt de tous.

Materia_Newsbild_ARV-de_Web

L'exposition peut être visitée jusqu’au 3 août 2022 lors de
visites guidées et durant les journées portes ouvertes du Palais fédéral.

Les visites sont gratuites
Sur rendez-vous uniquement

MENU